MILKY CHANCE [ALL]

Avant de pouvoir se consumer avec ardeur, tout feu a besoin d’une étincelle. Pour Milky Chance, l’allumage s’est produit il y a un peu plus de trois ans quand le groupe a sorti son désormais culte premier single “Stolen Dance”. Milky Chance accédait alors en haut des tops dans de nombreux pays, devenant ‘le groupe le plus mentionné par les blogs’ sur Hype Machine, bien avant la sortie des singles suivants, “Down By The River” et “Flash Junk Mind”, tous deux extraits de l’album auto-produit “Sadnecessary”et salués avec le même succès.

Le duo quittait alors leur petite ville natale et parcourait plusieurs continents de tournées en tournées, des champs de Glastonbury aux déserts de Coachella ou des scènes de Lollapalooza. Cette aventure, nourrie en émotions par les hauts et les bas vécus pendant leur exil, est à la base de leur nouvel album “Blossom”.

Quand ils quittent l’école, la paire rêve de parcourir l’Europe en bus avec des amis. La sortie de “Stolen Dance” et de leur premier album “Sadnecessary” permet à ce rêve de devenir réalité, à tel point que Milky Chance se retrouve à quadriller le globe, des États-Unis à l’Europe, de l’Afrique du Sud à l’Australie, pendant près de 350 jours dans l’année. Cette chance n’était pas sans poser de problèmes malgré tout : “On venait à peine de terminer l’école, et nous voilà jetés dans le grand bain”, avoue Clemens. “C’était super. Chaque jour offrait une nouvelle aventure. Mais avec chaque voyage, il y a toujours un retour à la maison”.

Avec le retour à la maison, vient le sentiment d’être confiné dans le comfort de son foyer, une nécessité, un besoin vital. Et pour Milky Chance, ce sentiment est également lié à de nombreuses autres émotions. “En tant qu’artiste, une grande part de votre créativité vient lorsque nous montons dans le bus pour aller découvrir un nouveau lieu, mais il est également important d’avoir des racines quelque part” poursuit Clemens.

Le premier single, fruit de telles réflexions, est “Cocoon”, un titre qui décrit “comment on se retrouve dans une certaine situation que l’on essaye de gérer, de comprendre ce que l’on fait et pourquoi nous agissons comme cela”. Le son du morceau à l’image de son nom, renvoie à ce sentiment palpable de retour à un endroit empli de sérénité. Ou pour reprendre les mots de Clemens “tenter de trouver un endroit où tu peux être toi-même et ne pas te laisser distraire; de te poser et de faire son introspection”.

En parcourant l’album “Blossom” nous découvrons un Milky Chance plein de vigueur et de confiance. Avec toutes ces aventures prolongées et leur évolution personnelle bien ancrée dans leurs racines, le groupe compose des nouveaux morceaux plein de sérénité et leur donne un sens plus profond. C’est un son qui prend la vie et la croque à pleines dents, avec une maturité, née de leur apprentissage et du temps de réflexion qui en assure la fondation.

À l’image de leur précédent album “Sadnecessary”, il est certain que “Blossom” sera rapidement dans toutes les oreilles et remplira le cœur de chacun. Au final cet album est bien celui de Milky Chance: Si l’on conçoit la musique comme une expérience, quelque chose qui nous aide à trouver un sens à la vie, alors cet album a bel et bien aidé Milky Chance à trouver son chemin. C’est un parcours, une expérience, une tranche de vie, le tout couché sur un album qui regroupe minutieusement tout cette foule de sentiments.

Site Internet : http://www.milkychance.net/

Réserver

Programme

Vendredi 7 juillet 2017 Prix : 45€ la soirée

Voir toute la programmation