CHAMAD SHANGO

A force de bidouiller de l’image et du son pour le autres, ça devait bien arriver. Véritable force créative, c’est en 2017 que Guillaume de Scrafamès crée le projet Chamad Shango, laboratoire tout aussi musical que visuel.

La rencontre avec la violoniste virtuose Emma Sempere, qui a suivi un enseignement musical au sein d’un clan Rom, accélère le processus. C’est dans un mélange de sons synthétiques, de musiques traditionnelles et de fun que le duo s’épanouit et réalise ses premières maquettes.

Fin 2017, c’est la rencontre avec la chanteuse Polynésienne Ory Minie, cosmopolite et touche à tout, qui finalise la formation du groupe. Avec son accent indéfinissable, sa voix de diva Soul parfois proche de Safe, elle cimente les influences rétro des deux musiciens et apporte une nouvelle unité à Chamad Shango.

Si le propos est avant tout musical et scénique, Chamad Shango s’appuie sur le savoir-faire plastique de son créateur qui dans une autre vie a vu ses réalisations lui valoir une belle moisson de prix, ainsi qu’une nomination aux Césars. Clips et scénographie prennent une énorme importance dans l’image et l’identification du groupe.

Surfant sur cette dynamique, le premier album de Chamad Shango est annoncé pour le printemps 2019 précédé par une série de clips.

Le mixage est réalisé par Laurent Guenaud, collaborateur de multiples artistes parmi lesquels Bashung ou Grand Corps Malade.